Bénévoles en Espagne, ils témoignent

Le bénévolat au foyer d’hébergement permet de vivre une expérience tout d’abord humaine mais également linguistique (en Espagne) et spirituelle avec la communauté des soeurs de Fabero. Possibilité de participer aux temps de prière de la communauté.

  • Donner un peu de son temps à des enfants et à des jeunes mamans en difficulté. Par exemple, organiser des activités et des jeux… avec les soeurs de la communauté.
  • Apporter son grain de sable au fonctionnement du foyer d’hébergement, notamment en participant à l’entretien : peinture mais aussi jardinage…

Ils l’ont fait : en groupes

  • Un groupe de guides venant de France.

Par leur présence, les guides nous ont beaucoup apporté tant par leur disponibilité que par leur respect non seulement envers nous mais également entre elles ainsi qu’envers chaque personne qu’elles rencontraient. Tous les matins, elles s’occupaient de jeunes accueillis à Caritas, puis, les après-midi elles nous aidaient aussi au foyer : ponçage mais également peinture. Ensemble, nous avons également partagé la prière de l’office ainsi que l’Eucharistie.

Sœur Laure-Marie, smjm à la communauté de Fabero

  • Un groupe de lycéens d’un établissement marianiste de Valence (Espagne)

13 jeunes du groupe Sámara ont traversé l’Espagne, depuis Valence pour venir à Fabero. Pendant leur séjour, ces jeunes ont aidé sur plusieurs fronts : aide matérielle et humaine (restauration d’une façade, jardinage…) sans oublier l’halte spirituelle. Ces deux semaines se sont finies par une messe d’envoi. Car, le BAC en poche, ces jeunes vont partir vers de nouveaux horizons : “l’objectif d’un voyage est le début d’un autre“.

Sœur Marie-Paul, smjm à la communauté de Fabero

Ils l’ont fait : seul(e)s

  • Des jeunes venu(e)s seul(e)s ou avec une ou deux ami(e)s.

En résumé, QUELLE BONNE EXPÉRIENCE !!!
Vraiment, j’ai passé un très bon moment en étant utile et surtout avec un accueil formidable.
C’est touchant de voir les enfants s’épanouir dans un cadre ouvert et familial. Passer un temps de service comme cela est très fortement conseillé pour pouvoir se construire soi-même, apprendre à comprendre l’autre mais aussi accepter les différences. Cela favorise donc l’ouverture de soi-même ainsi que la découverte de nouveaux horizons dans un cadre vraiment exceptionnel. En conclusion, à consommer SANS modération !!!

Anne-Renelde, étudiante sur Paris

Expériences enrichissantes mais aussi très formatrices.
Organiser des sorties, des activités mais également des jeux collectifs pour les enfants du centre.
Les voir grandir et s’épanouir dans une ambiance sereine sont les plus grandes joies de ce temps de service. Faire de son mieux pour aider des femmes en difficultés ne serait-ce que par une présence et un partage de quelques jours, voire de quelques semaines. MERCI pour cette expérience !

Consacrer ces quelques jours au service de ces enfants a été une réelle joie, tant de donner que de recevoir. Je l’ai fait avec d’autant plus d’enthousiasme parce que je me sentais utile auprès d’enfants qui n’ont pas eu la chance que j’ai eue ! En fait, ces enfants ne demandent qu’à être aimés… J’espère donc renouveler l’expérience…

Proposition

Toi aussi, tu aimerais consacrer quelques jours de tes vacances à des enfants et jeunes mamans en difficulté ?

Penses-tu pouvoir apporter ton grain de sable au fonctionnement du foyer ?

Tu es donc prêt(e) à partager 1 semaine, 15 jours, un mois ou alors un peu plus… au sein de la communauté de Fabero ?

Tu es donc la bienvenu(e)… nous t’attendons seul(e) ou en groupe !

Conditions pour participer au projet :
– avoir au minimum 16 ans
– le sens du travail d’équipe
– enthousiasme

Contact

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *