“Ils donnent leur vie pour le Christ, venez prier pour eux”

11ème édition de la Nuit des Témoins

23-29 mars 2019

Ces veillées de prière et de témoignages rendent hommage à ceux qui ont été tués parce qu’ils étaient des disciples du Christ.

Elles permettent aussi de porter dans la prière ceux qui souffrent toujours et d’écouter leur témoignage.

 

  • STRASBOURG : 23 mars, 20h30-22h30 – Cathédrale Notre-Dame présidée par Mgr Luc Ravel
  • NICE : 24 mars, 20h00-22h00 – Basilique Notre-Dame de l’Assomption présidée par Mgr André Marceau
  • COUTANCES : 25 mars, 20h00-22h30 – Cathédrale Notre-Dame présidée par Mgr Laurent Le Boulc’h
  • LA ROCHELLE : 28 mars, 20h30-22h30 – Cathédrale Saint-Louis présidée par Mgr Georges Colomb
  • PARIS : 29 mars, 18h15 messe, 20h00-22h00 veillée – Cathédrale Notre-Dame de Paris présidée par Mgr Michel Aupetit

 

 

L’AED invite des grands témoins pour honorer les martyrs de la foi, prêtres, religieuses, religieux et laïcs engagés ayant perdu la vie ces derniers mois par fidélité au Christ. Au cours de la Nuit des témoins, ils donneront leur témoignage sur la réalité de la situation des chrétiens dans leurs pays  :

Mgr Théodore Mascarenhas, secrétaire général de la conférence des évêques
Évêque de Ranchi, Inde

Mgr Fridolin Ambongo, archevêque de Kinshasa
Évêque de Kinshasa, République démocratique du Congo

Sœur Mona Aldhem, religieuse des Sœurs de la Charité de Sainte Jeanne-Antide Thouret
Religieuse à Khabab en Syrie

 

” Notre mission c’est de témoigner de ce qu’il se passe dans le monde aujourd’hui, de la situation des chrétiens. Et comme nous intervenons dans 150 pays à travers le monde, nous sommes au contact avec ces réalités; chaque année, à offrons ces témoignages en veillant à changer de pays et de région chaque année.

Je rappelle que la Nuit des Témoins donne la parole à ceux qui viennent raconter leur vie, leur quotidien et les difficultés de leurs fidèles, mais c’est également une manière pour nous de rendre hommage à ceux qui sont morts. C’est-à-dire aux prêtres, religieux ou laïcs missionnaires assassinés dans l’année écoulée”

…”Nous avons été dans une trentaine de villes puisque nous changeons à chaque édition donc plus de 25.000 personnes ont assisté physiquement à ces veillées, sans compter ceux qui suivent sur Kto, Radio Notre-Dame ou RCF.
Mais c’est devenu une sorte d’institution et nous croyons que cela aide, malgré l’extrême simplicité de la veillée, à prendre conscience de ce que vivent nos frères chrétiens partout dans le monde”..

…”Nous proposons  toujours trois choses à faire.

Il faut d’abord s’informer, écouter ces témoignages : nous avons beaucoup entendu parler des chrétiens d’Orient mais beaucoup moins des autres. Il est vraiment important de savoir ce que vivent nos frères, mais également leurs pays tout entier. C’est important pour eux en premier lieu, de se sentir soutenus et entourés.

Ensuite, nous proposons de prier pour eux, pour qu’ils restent fidèles au Christ dans leurs épreuves et qu’ils réussissent à tenir le coup malgré les discriminations, les pressions, les tensions qui sont leur quotidien. Même si l’on n’est pas croyant, montrer un intérêt et une compassion à ces personnes est essentielle. On peut également prier pour leurs bourreaux, pour que cessent ces persécutions.

Enfin, nous encourageons les gens à être généreux pour les aider concrètement. Dans tous ces pays, l’Eglise est évidemment au service des fidèles mais également du pays tout entier, notamment à travers ses écoles ou ses centres de soins.

Ce qu’il y a de spécifique lors de cette nuit des témoins, c’est sans doute ce mémorial des martyrs de l’année… On demande vraiment aux gens de ne pas oublier tous ceux qui ont offert leur vie pour le Christ, encore aujourd’hui, dans le monde”.

Marc Fromager  directeur de l’AED en France.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.