Notre communauté témoigne

Le temps de Noël s’achève en laissant dans nos cœurs  beaucoup de lumière pour éclairer nos routes de l’ordinaire. En effet, cette année à la communauté de Fleury, nous avons été particulièrement touchées et illuminées par la solidarité et l’aide de nombreux amis.

Des dons généreux, habituels et inattendus, nous ont permis de confectionner 285 paquets pour offrir à chaque femme incarcérée ici.

Cette prodigieuse solidarité, faisant surgir de nos mains l’Emmanuel, nous  a naturellement inspiré cette carte de Noël :

Notre joli cadeau se présentait sous la forme d’un petit sac blanc soigneusement décoré. A l’intérieur  on y trouvait : une pommade hydratante, don fidèle et généreux  de notre ami dermatologue ; un gel douche  (merci Nivea) ; un petit pochon de lavande confectionné un dimanche après-midi avec des scouts, il est maigriot mais il a un succès fou, car il fait entrer en prison un doux parfum méditerranéen ; un petit sachet de bonbon, méticuleusement préparé et enrubanné avec nos amis latinos ; un stylo avec cette mention toute spéciale « que la paix et la joie soient dans ton cœur » ; Une serviette de table au  couleur de Noël, des mouchoirs en papier mentholés et cette année, le petit plus pour une touche féminine, un rouge à lèvres ! Le résultat de 300 autres dons récoltés tout le temps de l’Avent. Pour la petite histoire et la touche providentielle, il faut savoir que trois jours avant la distribution, il nous en manquait 50, une donation de toute dernière minute nous en offrira une centaine supplémentaires de chez Yves Saint Laurent s’il vous plait ! Et merci les amis !

Le 24 décembre, de cellule en cellule, nos chariots chargés, nous avons donc pris le temps d’offrir à chacune notre précieux présent si fortement enrichi de cette longue et minutieuse préparation.

Nous avons recueilli bien sûr des larmes, car cette fête de  la Nativité en prison marque cruellement l’absence de la famille et des enfants, mais le plus souvent nous avons aussi partagé la joie d’une rencontre, d’un cadeau offert, d’une fraternelle attention. Noël devient alors si beau, si simple !

Le lendemain matin, nous vivions tout naturellement une célébration très belle et joyeuse par sa sincérité, sa simplicité et l’émotion qu’elle dégageait : « notre Dieu s’est fait homme pour que l’homme soit Dieu ».

Merci à vous toutes et tous qui, d’une manière ou d’une autre, nous avez aidées à faire que Noël soit Emmanuel.

Avec vous, nous en remercions le Seigneur qui se fait si présent. Deo Gracias !

 

 

Réalisation de Catherine, amie du dedans, chargée de gentillesse et d’humour.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.