Rencontre Inter Conseils

Les Conseils de nos trois congrégations se sont rencontrés du 04 au 06 Mai dans notre communauté de l’Ermitage au Pian Médoc.

A l’ordre du jour, le partage des initiatives prises par chacun de nos instituts sur la protection de notre environnement à la lumière de l’encyclique “Laudato Si”

Pour nous aider dans cette réflexion, le P. Claude SIRVENT  est

venu nous partager son expérience au sein de l’Observatoire “Laudato Si” du diocèse de Bordeaux …

I. La mission

1 – Résister au tout technique

La culture écologique devrait être un regard différent, une pensée, une politique, un programme éducatif, un style de vie et une spiritualité qui constitueraient une résistance face à l’avancée du paradigme technocratique (L.S 111).

Par l’analyse du poids de la culture technicienne en Gironde, l’Observatoire Laudato Si aide à une prise de conscience et à la recherche de nouveaux modèles.

Les objets produits par la technique ne sont pas neutres […] Certains choix qui paraissent purement instrumentaux sont, en réalité, des choix sur le type de vie sociale que l’on veut développer. (L.S 107)

2 – Miser sur un autre style de vie.

Il ne suffit pas de concilier en un juste milieu la protection de la nature et le profit financier… il s’agit simplement de redéfinir le progrès (L.S 194).

L’Observatoire Laudato Si mène un travail de recherche et de réflexion en ce sens.

3 – Penser aux diverses composantes d’une écologie intégrale.

Étant donné que tout est intimement lié […] je propose que nous nous arrêtions pour penser aux diverses composantes d’une écologie intégrale, qui a clairement des dimensions humaines et sociales. (L.S 137)

L’Observatoire Laudato Si est attentif aux différentes composantes de cette écologie intégrale et, si nécessaire, lance des alertes.

II. Les priorités

Pour relever au mieux les défis apostoliques à l’œuvre dans chaque champ missionnaire, l’Observatoire Laudato Si prend en compte les priorités suivantes :

1 – Une communication au service “d’un développement culturel de l’humanité”

Des analyses et des articles thématiques (Famille, Bioéthique, Écologie, Solidarité, Économie…) sont publiés par l’Observatoire Laudato Si.
Les initiatives locales sont promues et encouragées. Il est pour cela nécessaire d’utiliser les moyens de communications appropriés (web, journal papier, radio, etc.)

2 – Relever le “ défi éducatif ”.

Tous les milieux éducatifs sont concernés : famille, école, paroisse, séminaire, communautés chrétiennes… (LS 213, 214)

L’Observatoire Laudato Si s’attache à accompagner toutes ces réalités ecclésiales pour les sensibiliser et les aider dans leur conversion écologique.

3 – Œuvrer à “une conversion communautaire”.

On répond aux problèmes sociaux par des réseaux communautaires, non par la simple somme de biens individuels La conversion écologique requise pour créer un dynamisme de changement durable est aussi une conversion communautaire. (L.S 219)

L’Observatoire Laudato Si travaille en ce sens avec les paroisses, les mouvements et service diocésains. Cette conversion “implique gratitude et gratuité, une reconnaissance du monde comme don reçu de l’amour du Père.” (L.S 220).

4 – Une ouverture à tous.

Chrétiens et non-chrétiens, personnes de foi et de bonne volonté, nous devons être unis pour montrer de la miséricorde envers notre maison commune – la terre – et valoriser pleinement le monde dans lequel nous vivons comme lieu de partage et de communion. (Pape François, Message pour la deuxième Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création, 1 sept. 2016)

L’Observatoire Laudato Si prend contact et travaille avec les églises chrétiennes et tous ceux et celles qui œuvrent en Gironde dans ce sens.

 

Ce temps fort vécu ensemble s’est terminé par une soirée “écolo-festive” avec repas “Trappeur”dont voici quelques photos…

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *