Soeurs de Marie Joseph et de la Miséricorde
http://soeursmariejosephetmisericorde.org/Marie-Mere-de-Misericorde
        Marie Mère de Miséricorde

Marie Mère de Miséricorde

Le Bonheur du DON par le P. Koudelka o.p.

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 19 mai 2015
  • réagir

...Voilà l’origine de l’image de la Sainte Vierge dont le manteau protecteur set de refuge des frères, des familles, etc... extrait de son livre


“La dévotion mariale a dans l’ordre dominicain une longue et solide tradition. Cependant, nous devons la voir à l’intérieur de la tradition de l’Eglise et dans les courants spirituels et théologiques d’alors.

Le Moyen Age avait une mentalité, différente de celle d’aujourd’hui. Pour l’homme médiéval, le mystère constituait la plus grande réalité. Le mystère de Dieu et son action dans le monde suscitaient l’admiration. L’homme croyait aux miracles, peut être plus qu’il ne fallait. Nous tombons aujourd’hui dans l’autre extrême.

Le XIIe siècle est un siècle marial. Les hommes construisent des cathédrales et des églises en l’honneur de la Vierge Marie ; la création de nouveaux hymnes, antiennes et litanies en son honneur ne tarit pas, et on raconte sans cesse de nouveaux miracles qui se produisent par son intercession.

C’est saint Bernard qui se tient dernière tout cela et l’ordre cistercien se fait promoteur de cette dévotion. Saint Dominique connaissait très bien cet ordre et sa tradition spirituelle.

Les premières générations de notre ordre sentaient le lien spirituel qui unissait l’ordre à la Mère de Dieu, elles étaient convaincues qu’il devait sa fondation à la prière de marie auprès de son Fils.

Elles s’affermissaient dans cette conviction par les révélations de certains pieux moines.
Dans ces révélations, la Mère de Dieu se manifeste comme Reine de la Miséricorde, retenant la main du Christ pour l’empêcher de châtier le genre humain. Le Christ lui promet de patienter encore. Il enverra au monde des prêcheurs ayant pour mission de corriger le monde. Cela devait être la dernière chance de conversion.

De nombreuses légendes racontent de quel secours état la Mère de Dieu pour les frères à leur entrée dans l’ordre ou bien dans leurs premiers voyages missionnaires quand ils rencontraient des difficultés ou quand ils étaient tentés d’abandonner. Elles racontent aussi la consolation que la Mère de Dieu leur procurait dans la maladie ou à l’heure de la mort.

Les frères appellent la Mère de Dieu Reine de la Miséricorde (plus fréquemment que Mère de la Miséricorde ), patronne de l’ordre, protectrice, maîtresse et éducatrice bien aimée, abbesse de l’ordre.
Certaines de ces légendes ont été introduites dans les recueils des prédicateurs -les Exempla- t ont été largement répandues.

Par exemple la légende de l’entrée du bienheureux Réginald dans l’ordre. Ailleurs on raconte l’histoire de cette recluse en Lombardie qui avait déjà entendu beaucoup parler du nouvel ordre et qui désirait voir un frère, une fois. Un jour, effectivement, deux frères se sont présentés à la porte de son ermitage et s’entretenaient avec elle de choses spirituelles. Mais elle les méprisa, en pensant : ils sont trop jeunes, trop beaux et fort bien vêtus. Comment peuvent-ils flâner dans le monde sans succomber à ses pièges ?
La nuit suivante, la Mère de Dieu lui est apparue, l’air offensé, et lui fit de reproches. La recluse lui demanda la raison et reçut cette réponse : « Ne crois tu pas que je peux protéger ces frères qui flânent dans le monde en vue du salut des âmes ? »
Elle ouvrit en suite son manteau sous lequel se cachaient les deux frères que la recluse avait méprisé la veille.

Voilà l’origine de l’image de la Sainte Vierge dont le manteau protecteur set de refuge des frères, des familles, etc. Peu de temps avant, une légende semblable avait été racontée par Cesaire de Heisterbach, un cistercien. Le manteau est symbole de la protection.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Lectures du jour

Saint(s) du jour

Eglise de France

Nouvelles du Vatican

Vie religieuse (Corref)

Intentions de prière du Pape

septembre 2017 :

Rien pour ce mois

août 2017 | octobre 2017

Paroles de Mère St.Augustin

JPEG - 11.9 ko