Soeurs de Marie Joseph et de la Miséricorde
http://soeursmariejosephetmisericorde.org/Demarche-jubilaire-pour-le-secteur-Portes-du-Medoc
        Démarche jubilaire pour le secteur "Portes du Médoc"

Démarche jubilaire pour le secteur "Portes du Médoc"

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 8 février 2016
  • réagir

En famille, en paroisse, en secteur, nous avons vécu une magnifique journée autour de la Miséricorde, avec le passage de la porte Sainte .


Il y a tant des portes a ouvrir chez nous

Porte de ma maison pour les voisins et l’inconnu de passage ; Porte de mon jardin pour le visiteur, le flâneur en quête d’amitié ; Porte de ma voiture pour cette personne en détresse ; Porte de l’église pour le touriste et le pèlerin en recherche de paix. Porte de mes yeux ensoleillant la banalité du quotidien ; Porte de mes lèvres invitées à bénir le Créateur et mes frères de tous les jours ; Porte de mes oreilles captant les messages de joie et les cris de détresse ; Porte de mes mains grandes ouvertes à l’amitié et au partage. Il y a une porte à ouvrir tout près de mon cœur ; Porte du silence, porte de l’amour, porte de la jubilation. Cette porte, c’est toi Jésus qui m’invite au passage ou tout est grâce et lumière.

*******************

Voici quelques paroles du pape François que nous avons médité :

"Nous voulons vivre cette Année jubilaire à la lumière de la parole du Seigneur : Miséricordieux comme le Père. L’évangélisation rapporte l’enseignement du Christ qui dit : "Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux" (Lc 6,36) C’est un programme de vie aussi exigeant que riche de joie et de paix. Le commandement de Jésus s’adresse à ceux qui écoutent sa voix (Lc 6, 27) Pour être capable de miséricorde, il nous faut donc d’abord nous mettre à l’écoute de la parole de dieu. cela veut dire qu’il nous faut retrouver la valeur du silence pour méditer la parole qui nous est adressée. C’est ainsi qu’il est possible de contempler la miséricorde de Dieu et d’en faire notre style de vie."

"Miséricordieux comme le Père, c’est donc la devise de l’Année Sainte". Dans la miséricorde, nous avons la preuve de la façon dont Dieu aime. Il se donne tout entier, pour toujours, gratuitement, et sans rien demander en retour.
Il vient à notre secours lorsque nous l’invoquons. Il est beau que la prière quotidienne de l’Église commence avec les paroles : "Mon Dieu,viens me délivrer ; Seigneur, viens vite à mon secours" (Ps.69,2). L’aide que nous implorons est déjà le premier pas de la miséricorde de Dieu à notre égard.Il vient nous sauver de la condition de faiblesse dans laquelle nous vivons. Son aide consiste à rendre accessible sa présence et sa proximité. Touchés jour après jour par sa compassion, nous pouvons nous aussi devenir compatissants envers tous."

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Lectures du jour

Saint(s) du jour

Eglise de France

Nouvelles du Vatican

Vie religieuse (Corref)

Intentions de prière du Pape

Paroles de Mère St.Augustin

JPEG - 11.9 ko